Ia orana à tous et toutes,

Aujourd'hui, je ne vous emmène pas en balade parce que je suis "Fiu" (prononcez "FIOU"). Lorsqu'on arrive en Polynésie on entend très vite parler du "Fiu" car tout le monde est fiu ! Pour mon fils Antoine, 7 ans, actuellement tout est cool ou fiu!!! Alors pour ne pas avoir l'air trop idiote, j'ai fais quelques recherches que je vous livre ici ..

P1030064 [800x600]

 

 

 

 

 

 

  

" Je suis fiu " : cette expression est difficile à traduire. Simplement, elle exprime une sorte de lassitude, qui pourrait se traduire approximativement par " Farniente ". Quoiqu'il en soit, c'est  surtout que  le Fiu justifie l’arrêt immédiat de toute activité, voire le manquement à une promesse de rendez-vous. C’est une sorte de sentiment d’abandon général, parfois dû à une bringue (une fête) de la veille, ou parfois également sans aucune raison particulière. Dès lors, il n’est pas rare qu’un employé ne vienne pas au travail une journée parce qu’il se sentait " fiu "… Cette attitude, au début assez troublante pour les Popaa (les européens), plutôt habitués à l’efficacité et au stress de leur pays d’origine, finit souvent par les gagner aussi ! Eh oui ! ... je peux vous assurer que le « fiu » n'est pas un mythe mais bien une réalité ! Au bout de deux ans de vie polynésienne, il m'arrive  également d'être fiu sûrement à cause de la chaleur me direz-vous ! Peut-être , mais ce n'est pas si simple car le « fiu » englobe tellement de notions.

Il faut savoir qu'ici, depuis toujours être fiu est récurrent, cyclique et indispensable pour cette vie au temps présent .

" Je suis Fiù " donc pas besoin d’épiloguer ni de poser de questions : c’est un état de fait, respecté de tous dans les îles , demain sera un autre jour et tout le monde a compris . Elle est simple la vie, non ?

 

christiane-pierret-uw1 [800x600]

 

 

 

 

 

Les sens du mot Fiù

 Dans le Dictionnaire de la langue tahitienne de Tepano Jaussen l’adjectif Fiu signifie :

« Rassasié, repu après avoir trop mangé- fatigué, dégoûté ». Dans le guide touristique Gault et Millau, voici ce que l’on dit du Fiu : «   Fiù est un mot (…) qui reflète d’abord l’aspect  profond et irrationnel de l’âme tahitienne ».

Aucun mot français ne peut  traduire entièrement le sens de cette expression car fiu exprime à la fois un sentiment (j’en ai assez)  ET une décision (je laisse tomber !).

Dans le tout dernier dictionnaire tahitien-français de l’Académie tahitienne, le mot Fiù est un verbe d’etat qui se traduit par être rassasié, être fatigué, être las, en avoir assez de, s’ennuyer.  C’est une expression assez forte qui dépasse la simple lassitude physique.

Ce vrai Fiù, au sens littéraire et historique du terme, c’est la constatation d’un malaise de l’être, d’une fatigue du corps et de l’âme et d’un désir de rompre avec cet état. Un désir si fort qu’il ne peut être différé. Quand le Fiù est là, il n’y a plus de logique, il arrive même que celui qui est Fiù s’y soumette complètement jusqu’à léser ses propres intérêts. Ce caractère irrépressif manifeste une véritable  abdication de la volonté.

Le Fiù  est un système de défense permettant de sortir d’une situation conflictuelle. Au sympsoium international d’hygiène mentale qui s’est tenu à Papeete en 1976 (déjà), il a été rapporté : " Les polynésiens comme bien des insulaires masquent souvent derrrière une gaieté de façade une dépressivité latente". D’où la conjuration par la festivité (…) jusqu’à parfois épuisement des ressources financières et physiques…Ce qui ne fait bien sûr qu’aggraver les causes premières du Fiù bien souvent… ».

Le Fiu est également le reflet de la mélancolie insulaire. Car c'est une situation bien particulière que de vivre sur une île et cela  favorise les troubles de l'âme ou exacerbe sa sensibilité.

On entend souvent les gens exprimer l’idée qu’ils se sentent pompés par le bas, alourdis, quand ils arrivent sur notre île. Car le Fiu s'est aussi une perte d'énergie. Le Fiu, c’est le spleen polynésien, une espèce de torpeur mélancolique qui vous prend sans crier gare et vous laisse sur le carreau. 

La FIU Attitude

Parce qu'il faut savoir aussi sourire de soi-même ... Le fiu est devenu une marque !

 

P1160152 [800x600]

 

 

 

 

 

 

images

La Fiu Attitude est une marque de vêtement née le 3 mars 2009. Isabelle est la première à avoir pensé au slogan « fiu’attitude ». Après quelques mois passés au milieu des Polynésiens et plus particulièrement au sein de la famille polynésienne de Christophe, son mari, où le mot Fiu est très souvent employé.

La conception du logo a été réalisée par Estelle, 14 ans, leur fille qui dessine depuis toujours. Aujourd'hui Polynésiens et touristes aborent fièrement le logo de la marque.

Pour terminer et illustrer ce post, voici deux pages de scrap :

 

P1160167 [800x600]

 

P1160163 [800x600]

 

P1160164 [800x600]

 

P1160165 [800x600]

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Je vous montre quelques détails de la deuxième page pour mettre l'accent sur les belles étiquettes de Scrap-moments. Allez lui rendre visite sur son blog... Non seulement vous y trouverez une multitude d'étiquettes, mais également des réas superbes.

Voilà, je vous dis à bientôt pour une nouvelle immersion en Polynésie.

Bonne journée et nana,