Bonjour à tous et toutes,

 

Cette semaine, je vous présente des cartes masculines...

 

P1010856

 

P1010854

 

P1010852

 

P1020499

 

P1020501

 

 J'ai également reçu cette magnifique carte de Pimprenelle

 

P1020494

 

 Et puis aujourd'hui, je vous emmène au carnaval. C'est l'un des évènements majeurs de Guyane. Il se déroule entre l'Epiphanie le premier dimanche de janvier, et le Mercredi des Cendres, le 10 février. Cette fête appartient à la culture  créole guyanaise. Il a pour origine le carnaval tel qu'il est pratiqué en  Europe. Au début de la colonisation, les colons pratiquaient le carnaval, mais il était interdit aux esclaves. Bravant l'interdiction, les esclaves pratiquaient le carnaval, dans des fêtes clandestines. Ils y voyaient un moyen de retrouver un peu de liberté, de commémorer comme les africains la fertilité et les moissons et de tourner en dérision les colons.

Tous les dimanches après-midi (vers 17H), ont lieu les défilés dans les rues de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni. Des groupes déguisés selon la thématique de l'année, y défilent autour de chars décorés, au rythme des percussions, des cuivres et des instruments à corde. La préparation des groupes durent plusieurs mois avant le carnaval. A Kourou, l'évènement majeur est la Parade du Littoral qui a eu lieu dimanche dernier.

 

Il existe plusieurs costumes traditionnels qui représentent des figures mythiques du carnaval guyanais. En voici quelqu'uns : 

le roi Vaval

Figure mythique du carnaval. Il est le roi du carnaval. Il est intronisé au début du carnaval. Il meurt le mercredi des Cendres, pour renaître tel le Phénix l'année suivante.

Le Touloulou

Le plus célèbre des personnages. C'est une dame habillée de manière élégante de la tête aux pieds. Elle porte un jupon, une cagoule, un masque et des longs  gants, afin que l'on ne voie pas un centimètre de peau. Le but est que la femme se déguisant en touloulou ne soit pas reconnue. Elle défile dans la rue mais elle participe aussi aux bals masqués. Elle représente les femmes bourgeoises des XVIIIe et XIXe siècles. Cette tradition est propre à la Guyane, elle n'existe nulle part ailleurs. 

 

 

P1020012

 

 

P1020107

Le Tololo

Le phénomène du Tololos est relativement récent puisqu'il est apparu dans les années 1990. Cette fois-çi ce sont des hommes qui se déguisent. Ils prennent le rôle des Touloulous et invitent les femmes non déguisés à danser.

le Jwé farin

Son costume est tout blanc. Il est constitué d'un pantalon, une chemise, un chapeau pointu et un masque. Il rappelle à tous un métier traditionnel : le boulanger. La tradition veut que les enfants jouent avec lui, et en réponse le jé farin les enfarine.

P1020306

 P1020302

 

 

La parade a débuté avec le club des motards de Kourou.

 

P1020015

P1020033

 

Les couleurs retenues cette année par le Comité du Carnaval et des Festivals de Kourou étaient le rouge et le bleu.

P1010989

 

P1020071

P1020110

P1020115

 

P1020247

P1020238

P1020455

P1020312

 

P1020007

 

Chaque association défile avec sa propre fanfare ou ses chanteurs et danse la mazurka, la biguine ou le piké djouk.

P1020283

P1020288

P1020295

P1020066

P1020062

 

On y voit d'ailleurs de drôles d'instruments....

P1020191

P1020096

P1020098

Pour l'évènement des associations sont venues de différentes villes de Guyane, mais aussi d'Afrique, de Dubaï, de Venise et du Brésil.

P1020132

P1020134

P1020145

P1020148

P1020150

P1020151

P1020273

P1020276

P1020369

P1020375

Je ne peux malheureusement pas vous montrer toutes mes photos de peur de vous lasser. Mais si vous voulez en voir plus, reportez-vous au diaporama intitulé "Carnaval de Guyane 2016". En tous cas, vous l'aurez compris au nombre de photos... J'ai adoré ces couleurs, ces plumes, ces strass, la joie de vivre qui régnait dans ce défilé.

P1020403

A bientôt et bonne semaine à vous.