Bonjour à tous et toutes,

 

Lorsque j'étais en Polynésie, pour faire partager mes découvertes, j'avais réalisé petit à petit un album intitulé "LES INCONTOURNABLES". Il s'agissait de montrer les us et coutumes mais aussi ce que l'on pouvait s'attendre à voir ou à rencontrer en Polynésie. Bref, pleins de petites choses qui caractérisaient le Fenua (la terre, le pays en tahitien). Vous pouvez d'ailleurs encore le consulter dans les petits encadrés à gauche. Perso, je trouve que la formule est intéressante car au-delà des clichés, elle permet de montrer un petit condensé ou concentré (??) de l'endroit. J'ai donc décidé de renouveler l'expérience avec la Guyane, cela vous permettra de partager "en vrac" si j'ose dire, mes découvertes. Car la découverte d'un nouvel endroit c'est un peu comme ça .. . Au début, on a hâte de voir les choses dont on a entendu parler, puis on découvre au quotidien de nouvelles choses. Enfin, au fil du temps où l'on vit dans un cet endroit, on commence à comprendre certaines choses en côtoyant les autres, en regardant, en écoutant tout simplement. Ces "INCONTOURNABLES" me permette de partager ça avec vous avec toute la spontanéité liée aux découvertes. Il y a sans doute des thèmes sur lesquels je reviendrai sans aucun doute. Car en tant que documentaliste de formation, je ne peux m'empêcher de lire, me documenter sur tel ou tel sujet pour comprendre et intégrer les choses.

Mais en attendant, je vous fait partager mes découvertes sans aucune analyse préalable. En même temps, c'est bien de prendre les choses comme elles viennent... tout simplement. Lors de mes premières promenades, j'ai pu voir de magnifiques papillons. Je dois vous avouer que depuis toujours "je suis très papillons". Dans les magasins de souvenirs, on en trouve aussi beaucoup sous cadre  comme ceci :

decorations-murales-papillon-geant-naturalise-et-enca-1646444-fp1mdn-2-d6b12_big

 

 

Le Morpho bleu est l'un des plus grands papillons au monde, il mesure de 12 cm à 20 cm d'envergure. Le mâle possède des ailes métalliques dotées d'ocelles destinées à effrayer les prédateurs. Ces irisations varient en fonction de la lumière. La femelle,quant à elle, est plus grande et plus terne, de couleur brune à orangée. Ce papillon est très répandu en Guyane et en Amérique Latine.

Personnellement, même si j'adore les papillons, je n'adhère pas du tout au cadre souvenir. Je préfère les voir voler dans la nature. J'ai eu la chance d'en voir plusieurs au cours de mes promenades en fôret et je n'ai pas encore réussi à en photographier un. Aussi, je tiens à signaler que la photo de la page d'aujourd"hui est extraite d'Internet. Voici donc ma première interprétation d'un "INCONTOURNABLE DE GUYANE ".

 

P1000433

Et puis, pour finir ce post, je veux partager avec vous quelques visites dont j'ai pu profiter ces derniers jours. Tout d'abord, hier soir ....

IMGP0583

Un petit crapaud s'est invité à la maison. Je vous rassure, nous l'avons attraper juste pour le remettre dans son environnement. Ce matin, en revanche, j'ai reçu dans mon jardin un bébé iguane.

iguane dans le jardin

De nous deux, c'est lui qui a été le plus surpris. Je termine sur cette anecdote en vous souhaitant une bonne semaine.

A bientôt