Partage de scrap

14 août 2016

DES CARTES ET DES CHANTS !

Hello,

 

Cette semaine, je vous présente des petites cartes réalisées il y  a quelques temps déjà et puis après,  je vous emmène écouter des chants mélodieux typiques de la Guyane.

This week I show you  small cards made some time ago. Then after, I take you listen typical melodious songs of  French Guyana.

Tout d'abord, je rattrappe mon retard dans mes diffusions avec ces cartes :

First at all, I catch up in publishing these cards : 

P1030767

P1030864

P1030986

P1030981

P1030973

P1030990

 

Et maintenant, je vous emmène en Guyane pour un peu d'évasion et vous parler de la picolette. En effet, le guyanais ne promène pas son chien, il promène sa picolette partout ils sont ensemble même  en forêt. Hé non, la picolette ne désigne pas l’heure de l’apéro, ce n’est pas non plus l’autre nom de la Belle  Cabresse (le rhum local), ni même un instrument de musique local, genre pipeau mais une spécialité typiquement guyanaise.

And now I take you in  French Guyana for a little escape and talk about the Picolette. Indeed, Guyana people don't walk their dog, they take their Picolette everywhere they are together even in  forest. Well no,  the Picolette doesn't mean the happy hour, it's not another name for the Belle Cabresse (local rum) or even an instrument of local music such as  pipe but it is  a typical Guyanese specialty.

La Picolette ou Sporophile curio (Oryzoborus angolensis) est un petit oiseau passeriforme de Guyane réputé pour son chant extraordinaire et pour son élégante posture. Son plumage, gris chez les jeunes de l'espèce, devient rouge et noir après leur mue. Le matin quand le soleil se lève (toujours à 06h...), elle se met parfois à chanter sous les fenêtres (toujours ouvertes de toute façon) ça fait un bruit du diable ! Ici les jeunes font des batailles de picolettes, une sorte de concours de chant entre picolettes. On voit souvent des jeunes se balader avec une cage dans la rue...Et quand je dis souvent, c’est  qu'il y en a plein…on en croise partout, dans les endroits les plus divers…

The Picolette or the chestnut-bellied seed finch (Oryzoborus angolensis) is a small bird in the family of Thraupidae birds. It is well known for his extraordinary singing and his elegant posture. Its plumage, gray in young of the species becomes red and black after molting. In the morning when the sun rises (always at 6h ...), it sometimes begins to sing under the windows (always open anyway) that makes a sound of the devil ! Young people make picolettes' challenge, a kind of singing competition between picolettes. We often see young people walk around with a cage in the street ... And when I say often, That is to say  that there are plenty ...  everywhere, in the most diverse places ...

Le but de la promenade des picolettes , ce n'est pas de  leur faire prendre l’air mais de les habituer aux bruits divers, aux lieux différents, aux personnes inconnues pour qu’elles puissent chanter en toutes circonstances, notamment en concours car vous l’aviez compris c’est là le but ultime de tout possesseur de picolette qui se respecte.

The purpose of bird walking isn't to aerate it but Picolettes have to be used to different noises, different places, unknown persons so that they can sing in all circumstances, including competition. As a matter of fact, this is the ultimate goal of any respectable owner of Picolette .

Suivant la région d’origine,  les chants diffèrent, certains sont plus prisés que d’autres, l’apprentissage est plus ou moins facile. La picolette est réputée pour garder un chant pur, non « pollué » par les gazouillisd’autres oiseaux, notamment lors de l’épreuve des cages collées.  De quelques dizaines d’euros pour un spécimen sauvage à quelques centaines d’euros pour un bon chanteur, certaines picolettes se vendent jusqu’à 50 000 euros !!! Inutile de vous dire donc qu'ici on prend cette activité très au sérieux. 

According to the region of origin, the songs are different, some are more popular than others. Learning is more or less easy for the bird. The Picolette is known for keeping a pure song, not "influenced" by songs of other birds.  From a few euros for a wild specimen to a few hundred euros for a good singer, some picolettes sell up to 50 000 euros !!! Needless to say that people here take this activity very seriously.

kOUROU PICOLETTE

PICOLETTE 2

PICOLETTE3 - Copie

C'est tout pour ce post. Je vous souhaite un très bon week-end.

A bientôt...

That's it for this post. I wish you a very good weekend. See you soon...

Posté par canalmisscricri à 13:15 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 août 2016

BISCOTTE

Hello,

 

Tout d'abord, je présente une page consacrée à  notre petite "Biscotte". Cette chatte européenne est entrée dans notre famille en février dernier pour notre plus grande joie.

First, I show you a layout dedicated to our little "Biscotte". This European female cat came into our family last February for our delight.

P1040176

Et puis, j'ai eu le temps de réaliser quelques cartes. Tout d'abord pour un mariage. La première carte est destiné à un couple dont le conjoint est un joueur de rudby :

And then, I had time to make some cards. Firstly for a wedding. The first card is for a couple whose husband is a Rudby player:

P1040151 - Copie - Copie

Une autre carte avec des couleurs imposées : le gris et le rose.

Here is another card with imposed colors : grey and pink.

P1040155

Et pour finir, des cartes d'anniversaires :

And finally, birthday cards:

P1040170

P1040158

P1040168

P1040162

C'est tout pour ce post. Je vous souhaite un très bon week-end.

A bientôt...

That's it for this post. I wish you a very good weekend. See you soon...

Posté par canalmisscricri à 15:10 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juillet 2016

DES CARTES ET DES IBIS !

Hello,

Me revoilà en Guyane avec une bronchite et une otite. Eh oui, les changements de températures, c'est terrible.... Quoiqu'il en soit à mon retour, ma boite aux lettres étaient remplies de surprises. Tout d'abord une très belle carte de Sandra accompagné d'un marque-page et de découpes.

I'm back in Guyana with bronchitis and ear infections. Yes, temperature changes have terrible consequences .... Anyway my return, my mailbox was full of surprises. First at all,  a beautiful card from Sandra  with a bookmark and  die cuts.

 

P1040125

P1040128

P1040130

P1040131

P1040132

 

 J'ai également reçu u n très bel ensemble avec une carte, un marque page et des découpes de Catherine.

I also received from Catherine a beautiful set with a card, a bookmark and cuts.

P1040135

P1040136

P1040138

P1040139

Et puis, voici quelques cartes réalisées il y a plusieurs semaines déjà :

And here are some cards made several weeks ago :

P1030878

P1030994

Pour finir, faisons un petit arrêt en Guyane avec l'Ibis. D'un rouge flamboyant, ce bel oiseau au vol majestueux, a bien failli disparaître à jamais du ciel guyanais ses dernières décennies. Victime de la beauté de ses plumes et la finesse de sa viande, il a été excessivement chassé. En 1983, année noire, le nombre d'ibis était proche de zéro contre les 5000 couples de 1974. Depuis 1986, il est intégralement protégé par arrêté ministériel.

To conclude, let's make a short stop in  French Guyana with the Ibis. This flamboyant red bird in majestic flight, has almost disappeared forever from the sky Guyanese his last décennies.Victim of the beauty of its feathers and its fine meat, it was excessively hunted. In 1983, a black year, the number of ibis was close to zero against the 5,000 couples in 1974. Since 1986 he is fully protected by ministerial order.

Si la majorité de son plumage est d'une couleur dominante rouge, raison pour laquelle un braconnage intense s'est créé autour de cette espèce, les extrémités des ailes de l'Ibis rouge sont noires. Les ibis rouges aiment se trouver à la cime des arbres.

If the majority of its plumage is a dominant red color, which is why heavy poaching has been created around this spicies, the ends of the Ibis wings are black. The red ibis like to be on the treetops.

Les  Ibis rouges sont très grégaires. Ce comportement hautement social s'exprime surtout pendant la période de nidification et les moments où ils recherchent leur nourriture. Ils volent en grands groupes entre les dortoirs et les zones de nourrissage. En vol, ces oiseaux volent à haute altitude et peuvent atteindre de grandes vitesses. Lorsqu'ils sont dérangés, tous les oiseaux d'un même site de nidification s'envolent en même temps. Les querelles territoriales entre mâles sont assez nombreuses.

Red Ibis are very gregarious. This highly social behavior expressed especially during the breeding period and the moments when they look for their food. They fly in large groups between dormitories and feeding areas. In flight, these birds fly at high altitudes and can reach high speeds. When they are disturbed, all the birds of the same nest site fly simultaneously. The territorial disputes between males are quite numerous.

Et maintenant, place aux photos :

And now, let's look at the photos :

P1020103

P102104

P1040101

P1040105

P1040102

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite un bon week end. A bientôt ...

That's all for today. I wish you a good weekend. See you soon ... 

Posté par canalmisscricri à 19:05 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 juillet 2016

Une carte

Hello,

 

Cette semaine, je n'ai qu'une petite carte à partager avec vous. En effet, ce post est programmé car au moment où vous me lisez, je suis rentrée en métropole pour quelques semaines. Voici ma carte :

This week, I have only a small card to share with you. Indeed, this post is programmed because just when you read me, I came back in France for a few weeks. Here is my card :

 

P1030996

Je vous souhaite de bonnes vacances et je vous dis à bientôt ....

I wish you good holiday and see you soon soon ...

 

Posté par canalmisscricri à 01:01 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2016

DES CARTES MASCULINES

Hello,

Cette semaine, je vous présente des cartes masculines.

Tout d'abord des cartes pour enfants. Trois cartes sur les passions de chacun.

This week, I show you boy's cards. Three cards about passions of everyone.

P1030937

P1030944

P1030962

Ensuite, une série de cartes pour les plus grands... sur le thème de la mer.

Then, a series of cards for the older ... on the theme of the sea.

P1030293

P1030300

P1030305

P1030308

P1030703

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite une bonne semaine. A bientôt ...

That's all for today. I wish you a good week. See you soon ... 

Posté par canalmisscricri à 17:50 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 juin 2016

PIROGUES

Coucou,

Hi everyone!

 

Me revoilà avec une page  sur un incontournable de la Guyane : la Pirogue.

I'm back with a  layout about a not-to-be-missed thing in French Guiana: the Pirogue (or canoe).

 

P1030857

 

Aujourd’hui encore, les techniques de construction développée par les Amérindiens perdure en Guyane. Chaque fleuve guyanais et ses nombreuses ramifications sont des axes de pénétration vers l’intérieur du département, totalement recouvert par la forêt amazonienne. Ainsi, les six principaux bassins fluviaux guyanais possèdent tous une petite flotte de pirogues destinée principalement à la pêche, au tourisme et au ravitaillement des orpailleurs.

Today, the construction techniques developed by the Amerindians in  French Guyana continues. Each Guyanese river and its many ramifications are penetrating axes inward department, totally covered by the Amazon rainforest. Thus, the six major river have a small fleet of pirogues (or canoes) mainly for fishing, tourism and for supplying the gold washers.

Sur le Maroni, fleuve frontière avec le Surinam sur la quasi–totalité de son cours, les pirogues se comptent par centaines. Contrairement aux autres fleuves, le Maroni, long de 500 kilomètres, est extrêmement peuplé. Les populations amérindienne et bushinenge représentent la majeure partie des 30 000 personnes qui vivent dans les six communes de la rive droite du Maroni. Cette région fluviale n’est desservie par aucune route. Une seule liaison aérienne est assurée quotidiennement entre Maripasoula et Cayenne. Toutes les activités économiques et sociales de ces populations sont donc liées au fleuve. La pirogue est le seul moyen de transport. Elle est l’élément indispensable à toutes les activités économiques et sociales.

On the Maroni River which is a border with Suriname  and on virtually all of its course, the boats are hundreds. Unlike other rivers, the Maroni, 500 kilometers long, is extremely populated. The Indian and Bushinenge populations account for most of the 30 000 people who live in six towns of the right bank of the Maroni. The river area is not served by road. One airlink is provided daily between Maripasoula and Cayenne. All economic and social activities of these populations are related to the river. The boat is the only means of transport. It is the major element in all economic and social activities.

La longue expérience que les piroguiers bushinenge ont développée au fil des décennies, et transmise de génération en génération, en fait les spécialistes de la navigation sur le Maroni. Ils en ont le monopole. Tous les usagers du fleuve, touristes, commerçants, administrations, font appel à leurs services.

The long experience that the Bushinenge boatmen  have developed over decades, and transmitted from generation to generation, makes them the specialists of navigation on the Maroni.They have the  monopoly of this activity. All river users, tourists, merchants, government deparments, take advantage of their services.

 

PIROGUES AM2RINDIENNES DESSINES en 1743

Pirogues amérindiennes dessinées en 1743

Amerindian canoes drawn in 1743

Maintenant continuons notre balade en pirogue en photos.

Now let's go on our canoe ride with photos.

 

CAMP CARIACOU

CARIACOU2

sur le KOUROU

Roura_Cacao

transport de fret maroni

pirogues Maroni

Cacao_le retour

Sur cette dernière photo, mon fils Antoine conduit une pirogue motorisée. Il était stressé mais également très fier.

On this last photo, my son Antoine led a motor canoe. He felt stressed but he was also very proud.

Enfin, pour conclure ce post, voici une très jolie carte reçue de Pierrette :

Finally, to conclude this post, here is a very nice card received from Pierrette :

P1030820

P1030823

Merci Pierrette pour toutes les jolies choses que tu ma envoyées.

Pierrette, thank you for all the nice things that you sent me.

 

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite une bonne semaine. A bientôt ...

That's all for today. I wish you a good week. See you soon ... 

 

Posté par canalmisscricri à 23:52 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mai 2016

DES CARTES /CARDS

Hello,

Cette semaine, voici des cartes réalisées pour les anniversaires du mois de mai.

This week, here are cards made for the May birthdays.

P1030237

P1030232

P1030245

Et puis, la fête des mères est passée, je peux vous montrer la carte réalisée pour ma belle-maman et une dernière pour la maman d'une voisine qui adore les chocolats Mon chéri.

And Mother's Day happened,  so I can show you a card made for my mother-in-law and  one for the mother of a neighbor who loves Mon chéri chocolates.

 

P1030790

P1030785

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite une bonne semaine. A bientôt ...

That's all for today. I wish you a good week. See you soon ... 

 

Posté par canalmisscricri à 11:42 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19 mai 2016

L'ART TEMBE ET DES CARTES

Hello,

En vivant en Guyane, j'ai découvert l'art Tembe (prononcez Tem'bé). Il m'a d'abord interpellé par ses couleurs et ses entrelacs. M'étant intéressée au Celtique, je ne pouvais rester indifférente !  L'art Tembe est un moyen d'expression du peuple Businenge (se prononce Bouchiningué !).

 Mais d'abord qui sont ces Businenge ? Ce sont les descendants d'anciens esclaves surinâmiens  et même d'Afrique qui vivent sur le fleuve Maroni. Lors de la guerre civile du Surinam (1980), ils furent nombreux à s'installer du côté de la Guyane Française (Le fleuve Maroni sépare la Guyane du Surinam).

Mais  trois ethnies sont les précurseurs du Tembe: les Saramakas, les Djukas et les Bonis. Sa pratique pose aujourd'hui un impératif de préservation des traditions anciennes. Il se traduit à travers plusieurs arts : peinture, sculpture, couture, et même dans les méthodes de tressages. Cet art  nous conduit dans un univers d'une symbolique abstraite. Tout l'art Tembe réside dans la manipulation d'entrelacs polychrome.

 Les motifs des tembe ont une signification. Dans l'art tembe, le rouge, le bleu, le blanc, le vert, le jaune, le noir sont des couleurs qui prédominent. Chaque couleur a un symbole:

  • le rouge symbolise l'amour et le sang,
  • le jaune symbolise le soleil,
  • le blanc symbolise la résurrection et la confiance,
  • le noir symbolise la mort, fait aussi référence aux Noirs-marrons,
  • le vert symbolise la nature,
  • le bleu symbolise le ciel, la famille.

 L'histoire raconte que les hommes offrent un tembe à leur épouse qui symbolise un engagement, la fidélité, la protection, l'envie de fonder une famille nombreuse.

 

By living in Guyana, I discovered the Tembe art (you can pronouce Tem'bé). It first attracts me  by its colors and intertwining. Being interested in Celtic, I could not remain indifferent! The Tembe Art is a means of expression of the people Businenge.

But first Businenge who are these? These are the descendants of former slaves from Surinamese or Africa who live on the Maroni River. During the civil war in Suriname (1980), they were likely to settle on the side of French Guiana (the Maroni river separates Guyana Suriname).

But in fact,three ethnic groups are the precursors of Tembe: the Saramaka, the Djukas and Bonis. Today, The  practice of the art involves  an imperative of preserving ancient traditions. It is translated through several arts : painting, sculpture, sewing and even in methods of braiding.  This art leads us into a world of abstract symbolism. The art of tembe is the handling of interlaced polychrome.

Each design  of the tembe art have meaning. In this art, red, blue, white, green, yellow, black are colors that predominate. Each color has a symbol :

  •  red symbolizes love and blood,
  •  yellow symbolizes the sun,
  •  white symbolizes the resurrection and trust, 
  • black symbolizes death, also refers to black-brown people ,
  • Green symbolizes nature, 
  • blue symbolizes the sky, family

The story goes that men offer their wives tembe symbolizing a commitment, fidelity, protection, the desire to found a large family.

450px-Tembe_apatou

 art-tiembe-3994tembe

 DSC_0414_1

P1010012

P1010013

P1010015

P1010147

        P1020595

 P10100210

Tembe016

 

Tembe020

kitembe20605555

J'ai trouvé cette dernière photos sur le site blada.com. Même si ce n'est pas moi qui est pris ce kite surf. Je ne pouvais pas l'ignorer. Voici un petit clin d'oeil pour mon mari passionné de kite surf.

I found this last photo on blada.com web site. Even if it's not me who made it. I could not ignore it. Here's a little wink to my husband avid kite surfing.

Pour conclure, parlons un peu carterie. Voici deux cartes envoyées la semaine dernière.

Finally, let's talk about card making. Two cards sent last week.

 

P1030778

 

P1030796

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite un bonne semaine. A bientôt ...

That's all for today. I wish you a good week. See you soon ... 

 

Posté par canalmisscricri à 10:58 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08 mai 2016

Des oiseaux / Birds

Hello,

La semaine dernière, je vous parlais du Kikiwi. Vous vous rappeler cet oiseau de Guyane.

KIKIWI2

Eh bien, je ne pensais pas que cela allait autant m'inspirer....

Last week I talked to you about Kikiwi. Do you remember this bird of French Guyana ? Well, I didn't think it was going to inspire me so much ....

 

Tout d'abord, voici une première carte pour répondre au Challenge 129 de Carte  Maniak. Pour ce nouveau défi, Séverine nous propose de créer une carte avec des oiseaux et des couleurs entraînantes" de l'orange, jaune, turquoise, rouge, fushia....

First at all,  here's a first card to meet the Challenge 129 from  "Carte Maniak". For this new challenge, Severine offers to create a card with birds and  "catchy" colors such as  orange, yellow, turquoise, red, fuchsia.

 

P1030755

 

 

Et puis, ce sujet m'a inspiré et j'ai continé sur ma lancée.

This issue inspired me and I continued to make cards.

P1030749

P1030750

P1030752

P1030761

P1030763

P1030760

P1030745

P1030746

P1030772

Pour finir, faisons un petit arrêt en Guyane avec des photos de loriquets. Ces oiseaux aux plumages colorés sont très gourmands. 

Finally, let's make a short stop in Guyana with pictures of lorikeets. These birds with colorful plumages are very greedy.

 

P1020508

 

P1020524

 

loriquet à tête bleue

 

P1020535

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite un bonne semaine. A bientôt ...

 That's all for today. I wish you a good week. See you soon ... 

 

Posté par canalmisscricri à 20:25 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 avril 2016

Une page et des cartes

Hello,

Aujourd'hui me revoilà  avec une nouvelle page qui met en scène mon fils Antoine et un petit singe écureuil ou saïmiri.

 I'm back today  with a new layout that showcases my son Antoine and a small squirrel monkey or saimiri.             

 

P1030699

 

 

Et puis, voici trois cartes qui sont arrivées à destination. Je peux donc vous les montrer :

And here are three cards that reached its destination. So I can show you:

P1030220

P1030271

P1030285

 

Pour finir, faisons un petit arrêt en Guyane avec une photo du Kikiwi.C'est d'ailleurs son chant qui l'a fait surnomer "kikiwi". C'est un des oiseaux les plus communs d'Amérique du Sud. Il mesure environ 22 cm. Le ventre et la poitrine sont jaunes, la gorge blanche, la tête noire avec de large sourcil blanc. Le dos et les ailes sont marron et roux. Le bec est noir. Il présente parfois sur le haut du crâne un petit toupet jaune, peu visible.Il est fréquent dans les zones habitées, mais plus rare en forêt où il reste près des fleuves. Son alimentation est très variée : fruits, insectes, petits batraciens ou lézards, crabes ... c'est un omnivore. La femelle pond 2 à 3 oeufs qu'elle défend avec agressivité.

To conclude, let's make a stop in French Guyana with a photo of Kikiwi. Besides, it is its singing that made called "Kikiwi". This is one of the most common birds of South America. It measures about 22 cm. The abdomen and chest are yellow, white throat, black head with broad white eyebrow. The back and wings are brown and red.The beak is black. Sometimes on top of the skullthere is  a little yellow forelock, no visible.This bird is common in populated areas, but rare in the forest where it remains near rivers. Its diet is varied: fruits, insects, small frogs or lizards, crabs ... it is an omnivore. The female lays 2-3 eggs which it defends aggressively.

KIKIWI

 C'est tout pour aujourd'hui. Je vous souhaite un bon week end. A bientôt ...

  That's all for today. I wish you a good weekend. See you soon ... 

Posté par canalmisscricri à 16:46 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 avril 2016

DES CARTES /CARDS

Hello !

Tout d'abord, avant de vous présenter mes dernières cartes envoyées. Je tiens à vous montrer les jolis réalisations que j'ai reçu de Cath Baussand.

First at all, before presenting you my latest cards sent. I want to show you the pretty achievements I received from  Cath Baussand.

 

109862051

 

109862067

 

109862075

 

109862080

Voici un bloc-notes et une carte pleine de délicatesse. Merci encore Cath pour ta gentilesse.

Here is a notebook and a card  full of delicacy. Thank you again Cath for your kindness.

 

Maintenant que mes dernières cartes sont arrivées à destination, je peux vous les montrer.

Now,  my last cards reached its destination, I can show you :

P1030205

P1030202

 

Enfin, avant de vous quitter, je vous emmène en Guyane voir des paresseux. En effet, près de Cayenne, l' association Chou-Aï s'occuppe de la protection du mouton paresseux. Le paresseux n'est pas un singe contrairement à une idée très répandue. Cette association receuille des animaux bléssés ou en danger. Elle  s'occupent des parsseux,  les soignent et les remettent en liberté quand ils sont capables de se défense et de survivre dans leur milieu. 

Finally, before leaving you, I take you in French Guyana. As a matter of fact, the Chou-Aï Association, near Cayenne is responsible for the protection of sloths. The sloth is not a monkey contrary to the popular belief. This association collects injured or endangered animals. It takes care for them and lets them go when they are able to defend and survive in the wild.


 

P1020657

P1020660

P1020661

P1020664

P002614

P1004267

Pour terminer, je vous souhaite une bonne semaine. A bientôt...

To conclude, I wish you a good week. See you soon...

Posté par canalmisscricri à 00:26 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 avril 2016

Une nouvelle page...

Hello !

 

Aujourd'hui, je vous présente une page sur la Guyane. Je vous ai déjà parlé du toucan qui est l'emblème de la ville de Kourou. Eh bien, j'ai trouvé cette jolie fresque murale.

Today I present a layout about French Guyana. I already told you about the toucan, which is the emblem of the city of Kourou. Well, I found this pretty mural .

 

 

quartier de l'Anse

Voici ma page :

This is my layout :

 

P1030201

 

Maintenant je vous emmène visiter le jardin botanique de Guyane. Ce jardin  est situé à quelques kilomètres de Cayenne à Macouria plus exactement. Il abrite plus de 250 espèces d'orchidées, de nombreuses espèces d'aracées et de broméliacées.

Now I take you to visit the botanical garden of French Guyana. It is  located a few kilometers from Cayenne and more accurately in  Macouria. This garden flourish with more than 250 species of orchids, many species of Araceae and bromeliads.

 

macouria arrivée

 

jardin 1

photo d'ensemble_vanilles

guzmania

P1030052

P1030063

P1030061

P1030070

P1030078

P1030082

P1030084

P1030171

P1030173

P1030067

P1030057

P1030074

P1030104

P1030092

P1030118

P1030147

P1030129

P1030130

P1030140

P1030145

P1030150

P1030162

P1030156

P1030165

Pour terminer, je vous souhaite une bonne semaine. A bientôt...

To conclude, I wish you a good week. See you soon...

 

Posté par canalmisscricri à 14:16 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 avril 2016

DEUX PAGES

Bonjour à tous,

Hello everyone,

 

A partir de cette semaine je traduirai mes posts en anglais. J'aimerai améliorer mon anglais et j'espère progresser de cette manière. Alors, soyez indulgent.

Starting this week, I will translate my posts into english. I would like  to impove my written english and I hope by this way to manage it. Therefore, please be indulgent.

 

Aujourd'hui, je vous presente deux pages qui mettent à l'honneur mon loulou.

Today, I show you two layouts with my son Antoine.

P1030196

P1030197

 

Je vous souhaite un bon week-end. A bientôt.

I wish you the best for this weekend. See you soon.

Posté par canalmisscricri à 18:46 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2016

Les îles du Salut (Partie II)

Bonjour ,

Cette semaine, j'ai beaucoup de choses à vous montrer. Tout d'abord, côté scrap, je vous présente des cartes.

Voici, une première carte arrivée à destination.

P1020945

J'ai également réalisé deux autres cartes suite à une demande d'une voisine pour l'anniversaire de sa fille. Elle est adulte et adore les pirates !!! Pas évident du tout, j'ai cherché et quoiqu'il en soit je voulais quelque chose de féminin... Voici, mes propositions :

P1020975

P1020981

 

Enfin, je vous montre la superbe carte que j'ai reçu de Coco.

 

P1030042

 

avec plein de découpes :

P1030050

Et puis, nous retournons en Guyane... Autrefois connues pour le bagne, les Îles du Salut sont désormais un haut lieu touristique en Guyane.  Trois îlots d'origine volcanique au large de Kourou à environ 17 kilomètres, trois îlots à l'histoire terrible. 

  carte_iles_du_salut

P1020871

 

Cette semaine, nous terminons notre visite avec l'ïle Saint-Joseph. C’est ici que les vestiges du bagne sont les plus remarquables.

Instaurés par la loi du 30 mai 1854, les bagnes accueillaient les condamnés aux travaux forcés. Mais ces lieux de détention ressemblaient plus à lieux de déportation. Parmi les prisonniers célèbres, on peut citer Guillaume Seznec, condamné en 1924 aux travaux forcés à perpétuité et conduit au bagne dit de Cayenne alors qu'il se situe en fait à Saint-Laurent-du-Maroni. Il sera transféré à celui de l'île Saint-Joseph en 1928 et y restera jusqu'en 1947, alors que son innocence est toujours défendue par ses descendants. Après la suppression des travaux forcés en 1938, les bagnes ont été arrêtés en 1942 et remplacés par les maisons centrales et prisons d'aujourd'hui.

 ile st joseph1

 

Aujourd'hui, des lianes géantes et des racines dévorent à la manière d'une immense pieuvre les cent cinquante trois cellules et les douze cachots de la réclusion, tordant les derniers barreaux comme s'ils étaient de simples fils de fer.

 St Joseph36

 

ST Joseph31

 P1020845

 P1020844

 Situés en haut de l'île, trois bâtiments  abritaient une centaine de cellules chacun, en ciment armé, de deux mètres sur un mètre quarante à peine, que l'on appelait des « trous ». Les réclusionnaires y étaient enfermés pendant deux à cinq années.

 detail

 saint-josephbagne10

P1020849

 ST JOSEPH 20

 Séparées par des murs de deux mètres cinquante ces cellules avaient de gros barreaux comme plafond. Au-dessus, entre les deux rangées de ces « trous », une étroite passerelle surplombait et courait tout le long : ainsi les gardes-chiourme pouvaient‑ils surveiller de part et d'autre de ce chemin les condamnés, comme des bêtes fauves dans des fosses. Le tout était chapeauté par un immense toit en tôle. Le soleil n'entrait jamais dans les cellules où régnaient une chaleur suffocante et une humidité malsaine.

P1020864

DETAIL CELLULE

INTERIEUR CELLULE

 Chaque réclusionnaire disposait d'un bat-flanc ‑ qu'à six heures du matin il devait impérativement relever ‑ et d'un baquet pour ses déjections. Pas de matelas, de paillasse ou de couverture. On cuisait la journée et on gelait la nuit. Aucun contact avec l'extérieur. Silence absolu. Il était interdit de s'adresser aux gardiens ou à ses codétenus. Une parole prononcée et c'était six mois de plus. Les gardiens, pour mieux surprendre ces punis, marchaient en chaussons.

 P1020842

 Pas question de fumer, de grimper aux barreaux, de taper sur les murs, de se coucher avant la nuit, de s'asseoir sur le bat-flanc pendant le jour, de détenir le moindre objet, sauf une cuillère en bois. Pas de sorties, pas de courrier, pas d'écritures, pas de paroles. Rien.

 À dix heures, on leur apportait la nourriture. Une double porte, une en fer, une en bois, et un guichet qui s'ouvrait par lequel on leur donnait la pitance : des haricots, un pain de sept cent cinquante grammes, et un baquet d'eau pour la journée. Une gamelle de soupe tous les quatre jours.

La seule sortie autorisée était celle de leurs têtes que les prisonniers passaient une fois par mois, dans ce fameux guichet, afin qu'on les rase.

 85328696_o

  (tableau de Francis Lagrange)

 
Le temps s'écoulait ainsi dans l'obscurité et le silence. Les prisonniers n'avaient rien d'autre à faire qu'à tourner en rond dans leurs minuscules fosses. Les seuls bruits qui leur parvenaient étaient ceux de la mer, au loin, se brisant sur les rochers, les hurlements des fous enfermés à la troisième division cellulaire, et, à la saison des pluies, le lourd martèlement des averses tropicales sur la tôle du toit.

Ceux qui osaient manifester contre ces conditions inhumaines étaient jetés au cachot : la réclusion cellulaire. L'enfer de l'enfer. Enfermé dans une cellule plafonnée en maçonnerie complètement hermétique et encore plus étroite et, cette fois, dans le noir complet, le puni restait attaché en permanence. Chaque jambe passée dans un anneau de fer placé à l'extrémité d'une barre l'obligeait à demeurer complètement immobile ou accroupi. Des semaines ou des mois sur la planche très dure ne tardaient pas à provoquer des escarres. Le peu d'air qui pénétrait dans ce tombeau entrait par une minuscule ouverture à ras de terre. Enterré vivant en quelque sorte, il devenait souvent aveugle. Le règlement précisait que chaque période de vingt jours dans le noir devait alterner avec dix jours de cachot « demi­clair » afin d'éviter la cécité. Encore fallait‑il que la règle fût respectée.

 Rares sont ceux qui ont supporté cinq ans de réclusion dans ces tombeaux. La plupart sont sortis fous ou les pieds devant.

La peine de cinq années était un maximum parce que la Tentiaire (administration pénitentiaire) avait calculé que la résistance humaine ne pouvait aller au-delà de mille huit cent vingt‑sept jours. Notez la précision ! Mais au bout de très peu d'années, tous avaient déjà soit le scorbut, soit la tuberculose.

Comme une partie d'un des bâtiments de la réclusion abritait également les aliénés, enfermés eux aussi en cellules et qui s'agitaient d'autant plus qu'ils pouvaient hurler tout leur saoul, les seules paroles humaines que les réclusionnaires pouvaient entendre dans ce monde du silence étaient leurs cris.

La réclusion équivalait à une condamnation à mort. Mais à petit feu.

 P1020892

P1020893

Les corps des prisonniers décédés étaient jetés à la mer. On trouve néanmoins sur l'île un cimetière marin où furent inhumés les surveillants et leurs familles ainsi que 5 prêtres, 14 religieuses et 5 médecins.

P1020875

P1020880

Notre visite s'achève ici. Merci de m'avoir suivi (ce post est un un peu long... Mais, je ne pouvais pas vous montrer ces photos sans vous décrire l'ambiance particulière qui règne au milieu de ces vestiges).

Je vous souhaite à tous et toutes une très bone semaine.

A bientôt

 

Posté par canalmisscricri à 15:49 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 mars 2016

Les îles du Salut (Partie I)

Bonjour à tous et toutes !

Tout d'abord, je tenais à rassurer certaines d'entre vous suite aux photos de mon dernier post, notre maison n'a pas été inondée. Mais l'appréhesion est toujours là car cette semaine nous attendons de fortes marée. Donc, il y a des chance que la pirogue soit de mise (LOL).

Cette semaine, je vous présente une page qui fera partie de l'album sur les "Incontournables de Guyane". Voici :

 

P1020964

 

 

Et puis, nous embarquons non pas à bord d'une pirogue mais plutôt d'un catamaran pour ous rendre aux îles du Salut.  

S'il y a, à mes yeux UN endroit incontournable à voir lorsque l'on séjourne en Guyane, c'est sans hésiter, les Îles du Salut.

Pour information, ce petit paradis se situe à environ 15 km de Kourou. Il faut compter une heure de bateau en partant de Kourou pour s'y rendre.
Paradis aujourd'hui mais ce ne fut pas toujours le cas...C'est ici, en 1850, qu'on y installa les fameux bagnes réputés pour leurs conditions de vie « très difficiles ». Très peu de bagnards sortiront de cet endroit sur leurs 2 jambes, et beaucoup finiront dans le ventre des requins, qui à l'époque pullulaient autour des îles, appâtés par de la nourriture facile...En effet les corps des bagnards décédés étaient jetés directs dans l'océan...
Le bagne ferma définitivement en 1946 et le site fut abandonné. Depuis 1971, ces îles sont devenues la propriété du CNES, qui les réhabilitent petit à petit.
Il y a trois îles, mais deux seulement peuvent être visitées.  Aujourd'hui, je vous emmène sur l'ïle Royale.
L'île Royale est la plus grande des trois îles. Un sentier fait le tour de l'île. D'autres sentiers accessibles au public permettent de l'explorer.
La loi du 31 mars 1931 faisait de l'île Royale un lieu de déportation simple c'est à dire pour les prisonniers "non difficiles". De nos jours, il existe une église, un hôtel-restaurant (anciennement la maison du directeur du bagne, au sommet de l'île), un musée et un poste de gendarmerie sur l'île.

carte_IDS

LA-HULOTTE

P1020732

P1020733

 

P1020745

P1020753

P1020739

P1020744

P1020769

salut1

P1020775

P1020757

P1020752

P1020782

P1020796

P1020790

IleSalut-Royale-Quartier-CondamnesMort

P1020802

P1020812

P1020806

Depuis l'île Royale, on aperçoit l'île du Diable dont l'accès est interdit. Gros rocher, qui après avoir servi de léproserie a été réservé aux détenus politiques. L'île du Diable est devenue célèbre pour avoir hébergé le capitaine Dreyfus d'avril 1895 à juin 1899, et l'enseigne de vaisseau Ullmo en 1908.

La prochaine fois, nous accosterons sur l'ïle St Joseph réservés aux prisonniers "difficiles". Les vestiges du bagne sont réellement saisissants.

 

Posté par canalmisscricri à 19:10 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 février 2016

DES CARTES

Bonjour à tous et toutes,

Des problèmes de santé m'ont éloigné de ma table de scrap. Mais après cette pause  forcée,  je reviens timidement avec seulement quelques cartes. J'espère faire mieux dans mon prochain post.

Voici :

P1020548

P1020554

P1020677

Et puis, je vous ai peut être déjà dit que la "petite saison des pluies" avait débuté en Guyane. Eh bien croyez-moi, il n'y a pas que des avantages à habiter près de mer. Cette semaine, on se serait cru à Venise. Voici un petit aperçu de ma rue à marée haute. On doit ce résultat à la combinaison des pluies et des  fortes marées qui ont balayées les digues de sable.

avenue rosilvine

P1020685

P1020694

Du coup, je me demande si je ne vais pas investir dans l'achat d'une pirogue (LOL).

Je vous souhaite un très bon week-end et vous dis à très bientôt !

Posté par canalmisscricri à 11:28 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 février 2016

Le carnaval de Guyane

Bonjour à tous et toutes,

 

Cette semaine, je vous présente des cartes masculines...

 

P1010856

 

P1010854

 

P1010852

 

P1020499

 

P1020501

 

 J'ai également reçu cette magnifique carte de Pimprenelle

 

P1020494

 

 Et puis aujourd'hui, je vous emmène au carnaval. C'est l'un des évènements majeurs de Guyane. Il se déroule entre l'Epiphanie le premier dimanche de janvier, et le Mercredi des Cendres, le 10 février. Cette fête appartient à la culture  créole guyanaise. Il a pour origine le carnaval tel qu'il est pratiqué en  Europe. Au début de la colonisation, les colons pratiquaient le carnaval, mais il était interdit aux esclaves. Bravant l'interdiction, les esclaves pratiquaient le carnaval, dans des fêtes clandestines. Ils y voyaient un moyen de retrouver un peu de liberté, de commémorer comme les africains la fertilité et les moissons et de tourner en dérision les colons.

Tous les dimanches après-midi (vers 17H), ont lieu les défilés dans les rues de Cayenne, Kourou et Saint-Laurent-du-Maroni. Des groupes déguisés selon la thématique de l'année, y défilent autour de chars décorés, au rythme des percussions, des cuivres et des instruments à corde. La préparation des groupes durent plusieurs mois avant le carnaval. A Kourou, l'évènement majeur est la Parade du Littoral qui a eu lieu dimanche dernier.

 

Il existe plusieurs costumes traditionnels qui représentent des figures mythiques du carnaval guyanais. En voici quelqu'uns : 

le roi Vaval

Figure mythique du carnaval. Il est le roi du carnaval. Il est intronisé au début du carnaval. Il meurt le mercredi des Cendres, pour renaître tel le Phénix l'année suivante.

Le Touloulou

Le plus célèbre des personnages. C'est une dame habillée de manière élégante de la tête aux pieds. Elle porte un jupon, une cagoule, un masque et des longs  gants, afin que l'on ne voie pas un centimètre de peau. Le but est que la femme se déguisant en touloulou ne soit pas reconnue. Elle défile dans la rue mais elle participe aussi aux bals masqués. Elle représente les femmes bourgeoises des XVIIIe et XIXe siècles. Cette tradition est propre à la Guyane, elle n'existe nulle part ailleurs. 

 

 

P1020012

 

 

P1020107

Le Tololo

Le phénomène du Tololos est relativement récent puisqu'il est apparu dans les années 1990. Cette fois-çi ce sont des hommes qui se déguisent. Ils prennent le rôle des Touloulous et invitent les femmes non déguisés à danser.

le Jwé farin

Son costume est tout blanc. Il est constitué d'un pantalon, une chemise, un chapeau pointu et un masque. Il rappelle à tous un métier traditionnel : le boulanger. La tradition veut que les enfants jouent avec lui, et en réponse le jé farin les enfarine.

P1020306

 P1020302

 

 

La parade a débuté avec le club des motards de Kourou.

 

P1020015

P1020033

 

Les couleurs retenues cette année par le Comité du Carnaval et des Festivals de Kourou étaient le rouge et le bleu.

P1010989

 

P1020071

P1020110

P1020115

 

P1020247

P1020238

P1020455

P1020312

 

P1020007

 

Chaque association défile avec sa propre fanfare ou ses chanteurs et danse la mazurka, la biguine ou le piké djouk.

P1020283

P1020288

P1020295

P1020066

P1020062

 

On y voit d'ailleurs de drôles d'instruments....

P1020191

P1020096

P1020098

Pour l'évènement des associations sont venues de différentes villes de Guyane, mais aussi d'Afrique, de Dubaï, de Venise et du Brésil.

P1020132

P1020134

P1020145

P1020148

P1020150

P1020151

P1020273

P1020276

P1020369

P1020375

Je ne peux malheureusement pas vous montrer toutes mes photos de peur de vous lasser. Mais si vous voulez en voir plus, reportez-vous au diaporama intitulé "Carnaval de Guyane 2016". En tous cas, vous l'aurez compris au nombre de photos... J'ai adoré ces couleurs, ces plumes, ces strass, la joie de vivre qui régnait dans ce défilé.

P1020403

A bientôt et bonne semaine à vous.

Posté par canalmisscricri à 19:42 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 janvier 2016

SUR LA ROUTE DE CACAO (Partie II)

Bonjour à tous et toutes !

Cette semaine, je vous présente des petites cartes d'anniversaire "fille". Voici :

P1010868

P1010871

P1010874

Maintenant, revenons à la Guyane. La semaine dernière nous avions remonté la rivière Comté depuis Roura en passant par Favard pour atteindre finalement le village Hmong de Cacao. 

 

détail guyane

Si vous êtes gourmand, le nom de ce village guyanais vous aura peut-être mis l'eau à la bouche ? Effectivement, si vous allez à Cacao, vous y mangerez délicieusement bien : mais plutôt des nems croustillants et des soupes laotiennes que du chocolat ! Cacao est une étonnante petite enclave asiatique dans la forêt amazonienne, au bord de la rivière Comté. Pourquoi ce petit morceau d'Asie en Amérique du sud ? C'est tout simplement que des Hmong venus du Laos se sont installés vers 1978, dans une ancienne plantation qui existait à cet endroit. Très travailleuse, la petite communauté hmong a bien prospéré, cultivant la terre et conservant ses propres traditions.

P1010598

P1010600

P1010602

 

P1010634

P1010595

 

C'est ainsi qu'au marché de Cacao se côtoient les fines broderies hmong et des amoncellements colorés de légumes et de fruits. C'est le dimanche qu'il faut aller à Cacao, car c'est l'unique jour de marché.

 

P1010603

P1010605

P1010604

MARCH2 CACAO

P1010632

DSCF1929

802719-2

P1010630

P1010629

P1010621

P1010620

P1010622

Autre incontournable de Cacao, c'est la visite de l'association Le Planneur Bleu. Ce musée présente d'impressionantes collections de papillons et de nombreux insectes endémiques à la Guyane. Nous y sommes reçu par Philippe Soler, enseignant à Cacao depuis plus de vingt ans et passionné de papillons.

 

philippe planeur bleu

 

P1010674

 

P1010676

 

P1010685

 

P1010743

Le musée présente d'impressionnantes collections de papillons - See more at: http://www.guyane-amazonie.fr/activites-de-loisirs/ASCCTG973V500095/detail/roura/musee-le-planeur-bleu#sthash.tBNzMbhK.dpuf

 

PAPILLON CACAO

Le Planneur Bleu vu de l'extérieur :

Le musée présente d'impressionnantes collections de papillons, et de nombreux insectes endémiques à la Guyane. On peut y voir des poteries amérindiennes, des briques estampillées venant des quatre coins de la Guyane et, enfin, des bouteilles soufflées trouvées sur des sites d'orpaillage (la plus ancienne date du XVIIe siècle). Un accueil sympathique et passionné par Philippe Soler, enseignant à Cacao depuis plus de 20 ans. - See more at: http://www.guyane-amazonie.fr/activites-de-loisirs/ASCCTG973V500095/detail/roura/musee-le-planeur-bleu#sthash.wTEXppNa.dpuf

 

P1010771

 

P1010772

 

P1010779

 

P1010780

 

P1010781

 

P1010783

 

P1010784

 

P1010785

 

P1010663

Enfin, nous quittons les lieux pour nous rendre à l'atelier poterie de Cacao où nous sommes acceuilli par Jean Philippe.

 

POTIER CACAO

P1010650

P1010654

P1010643

P1010637

Le musée présente d'impressionnantes collections de papillons, et de nombreux insectes endémiques à la Guyane. On peut y voir des poteries amérindiennes, des briques estampillées venant des quatre coins de la Guyane et, enfin, des bouteilles soufflées trouvées sur des sites d'orpaillage (la plus ancienne date du XVIIe siècle). Un accueil sympathique et passionné par Philippe Soler, enseignant à Cacao depuis plus de 20 ans. - See more at: http://www.guyane-amazonie.fr/activites-de-loisirs/ASCCTG973V500095/detail/roura/musee-le-planeur-bleu#sthash.wTEXppNa.dpuf

L-ATELIER-DE-POTERIE

Voilà, notre visite s'achève.. Je vous souhaite une très bonne semaine et je vous dis à bientôt pour de nouvelles découvertes.

Posté par canalmisscricri à 14:55 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 janvier 2016

SUR LA ROUTE DE CACAO (Partie I)

Bonjour à tous et toutes,

Cette semaine au progamme du scrap et  de l'évasion. Tout d'abord, une petite commande, une voisine m'a demandé une carte sur le thème de la salsa. Pour qu'elle ait le choix, j'en ai réalisé trois : 

 

P1010846

P1010844

P1010848

 

Elle a choisi la première qui était également ma préférée.

J'ai également réçu cette superbe carte d'Hélène (http://chezmamicreation.canalblog).

P1010926

 

Pour finir avec la carterie, voici ma dernière carte de voeux avec une touche volontairement locale.

 

P1010930

 

Côté évasion, nous embarquons en pirogue en direction de Cacao.

 

P1010515

 

Cacao est un village de la commune de Roura. Ce village est un des premiers fournisseurs de produits maraîchers de Guyane.

Le site de Cacao fut tout d'abord occupé par une plantation dite « habitation de Sainte-Marie des cacaos » qui fut fractionnée par la suite. L'administration pénitentiaire s'y installa (bagne de Sainte-Marie) puis racheta l'habitation voisine "Eléonore" qui appartenait à M. Power et y installa le bagne de Saint-Augustin en 1854. Mais face à de nombreuses épidémies, il fut abandonné dès 1859.

En 1977, il a été mis à la disposition d'une communauté d'agriculteurs hmong,originaires du Laos et réfugiés en Thaïlande. Grâce à leur ténacité, ces derniers feront de Cacao le premier fournisseur de produits maraîchers en Guyane ainsi qu'un site touristique.

Nous partons donc de Roura pour remonter le fleuve de la Comté.

 

ROURA

 ROURA2

 

 

 

P1010521

 P1010525

L'Eglise de Roura a la particularité d'avoir sa porte face au fleuve car autrefois elle n'était accessible que par pirogue.

Puis, nous arrivons au village amérindien de Favard. Du point de vue historique, le village a été établi en 1973 par deux familles. Madame Jeanne Edouard, fondatrice officielle, en a été le premier chef coutumier.
A l’origine, ces deux familles sont venues de Ouanary, ont longé le littoral et se sont engagées dans le Mahury. Elles ont remonté la rivière pour s’installer dans la crique Denclen. Elles y vécurent pendant cinq ans mais confrontées à la fois à un sol infertile et à l’isolement scolaire des plus jeunes, elles durent construire un carbet de passage situé en face de la pointe Maripa. Ainsi, le transport des élèves qui nécessitait auparavant deux jours de rame se réduisit à trois heures depuis cette halte où un premier abattis fournit un terrain plus propice à la culture du manioc.

 Le village est dirigé par un chef coutumier, Zacharia LUCAS, très respecté des habitants. Celui-ci représente le village dans les réunions extérieures, mais il est également chargé de gérer les éventuels conflits dans les familles. Il y a également un chamane (ou « piaï »). C’est le guérisseur du village. Considéré comme un « docteur spirituel »,  il connait notamment l’utilisation des plantes médicinales. Tout comme le chef coutumier, le chamane est très respecté des villageois.

 Le village compte actuellement environ 140 personnes, réparties en 27 foyers, comprenant chacun de 2 à 10 enfants. A peu près 45 d’entre eux sont scolarisés à Roura. Les collégiens vont à Concorde et les jeunes lycéens sont scolarisés dans différentes structures et hébergés selon le système des familles d’accueil. Le village possède quant à lui une classe scolarisant les enfants de 2 à 3 ans.

 L’absence d’emploi à Favard a poussé certaines personnes à quitter le village. Les habitants vivent de la pêche, de l’agriculture, de la chasse, de la vente d'artisanat et des prestations publiques de la CAF.

FAVARD1

FAVART2

favart5

favart

fleurs favart

orchidéep

 église favart

église favart2

bijoux amérindiens

fAVARD3

  Nous quittons Favard et poursuivons sur le Fleuve La Comté....

 

P1010593

P1010583

P1010592

palétuviers

PAL2TUVIER2

P1010575

Sur le trajet, nous pouvons apercevoir de nombreux palétuviers et des fleurs de Cacaoyer de rivière. Enfin, nous approchons du village de Cacao. Mais, vous verrez la suite la semaine prochaine...

A bientôt !

 

Posté par canalmisscricri à 14:02 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 janvier 2016

Des cartes et un petit tour à Cayenne...

Bonjour à tous et toutes !

Cette semaine au programme, des cartes de voeux. Tout d'abord, des cartes réalisées avec des chutes de papier. Parce qu' à un moment donné, il faut bien écluser ses chutes...

Voici :

P1010823

P1010826

P1010828

P1010842

P1010833

Et puis, sûrement mes dernières cartes sur ce thème : 

 

P1010829

P1010831

P1010835

P1010837

P1010840

Une petite dernière, un peu plus "locale" :

 

P1010836

 

Et pour terminer ce post, je vous emmène à Cayenne, entre deux averses... Eh oui, la "Petite saison des pluies" a commencé. Les températures ont baissé avec une moyenne de 27-29 °. Ça fait du bien...

 

cayenne1

 

La cathédrale Saint Sauveur de Cayenne est classée monument historique

 

Cayenne---Saint-Sauveur

 

saint sauveur 2

La grande place de Cayenne s'appelle la place des Palmistes. Au départ il s'agissait d'une place, aménagée pour aérer la ville depuis la démolition des murailles en 1810. La place étant occupée par des herbes, elle se nommait donc place de la Savane (comme à Fort de France...) Plus tard on y planta des palmiers royaux, et elle devint la Place des Palmistes.

 

 

cayenne place des palmistes

 

place des palmistes2

 

 Le Centre ville :

 

 

 

centre ville cayenne

 

Dans le centre-ville, on trouve une alternance de maisons créoles anciennes et de bâtiments neufs. Les  constructions ne sont jamais bien hautes.

 

cayenne centre1

 

cayenne 2

 

cayenne3_p

 

CAYENNE4

 

CAYENNE _Facade

 

 

MAISON CREOLE CAYENNE

MAISON CR2OLE TRADITIONNELLE

RUE CAYENNE

 

La semaine prochaine, nous irons visiter le village de Cacao. En attendant, je vous souhaite une très bonne semaine...

A bientôt !

L'éditon 2016 du célèbre Carnaval de Guyane commence le 9 Janvier sur la place des Palmistes et s'achève le mercredi 10 février.

Pendant 5 semaines, les carnavaliers seront plongés dans une ambiance festive chaque week-end : cavalcades, orchestres et bals paré masqués feront le plus grand bonheur de tous !

- See more at: http://www.guyane-amazonie.fr/carnaval-de-guyane-2016#sthash.UbURrz8h.dpuf

 

Posté par canalmisscricri à 15:44 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , ,