Coucou,

Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour vos messages de soutien qui fond chaud au cœur. Je ne suis pas encore partie... alors laissez-moi vous raconter encore un peu ma Guyane. Aujourd'hui, je ne vais pas vous parler de « jeunes gens » comme pourrait le laisser penser le titre mais plutôt d 'une boisson rafraîchissante...

First of all, I want to thank you for your messages of support that warm my heart. I'm not gone yet ... so let me tell you a little bit about French Guyana. Today, I will not talk to you about "young people" as the title might suggest, but rather about a refreshing drink ...

Tous les pays de monde produisent leur bière. Tous ? Eh bien, ça n'a pas toujours été vrai ! Arrivés en Guyane, il y a 15 ans, l’idée de créer une brasserie locale commence à germer à partir de 2009 dans la tête de Marie, Jannick et Fréderick. En effet, les demandes répétées des touristes de passage réclamant une bière locale sera le point de départ d’une entreprise aujourd’hui prospère.

Every country in the world produces their beer. Every ones, isn't it ? Well, that has not always been true! Arrived in Guyana, 15 years ago, the idea of ​​creating a local brewery begins to sprout from 2009 in the head of Marie, Jannick and Fréderick. Indeed, the repeated requests of tourists passing for a local beer will be the starting point of a successful business today.

Se lancer dans une telle aventure entrepreneuriale requiert un minimum de savoir faire et de connaissances. Durant un an, Frédéric et Jannick vont se former dans un premier temps en se plongeant dans les livres puis en suivant des stages en Métropole, plus particulièrement en Lorraine.

Embarking on such an entrepreneurial adventure requires a minimum of know-how and knowledge. For one year, Frédéric and Jannick will be trained at first by immersing themselves in books and then following courses in Metropolitan France, especially in Lorraine.

En 2010, ils démarrent leur activité à petite échelle avec la construction d’une pico-brasserie.
Le choix d’un nom est une phase primordiale et plutôt ardue dans la création d’une entreprise. Nos trois associés ont choisis la carte du jeu de mot « Jeune Gueule » pour « Jungle » (en anglais). Pour le visuel, ils choisissent la tête de jaguar qui est pour eux un animal symbolique du département.

In 2010, they started their activity on a small scale with the construction of a brewery. The choice of a name is a primordial and rather difficult phase in the creation of a company.Our three associates chose the "Jeune Gueule" word game for "Jungle". For the visual, they choose the jaguar head which is for them a symbolic animal of the department.

 

index

En 2011, ils créent une page Facebook et seront contactés par le quotidien local "France- Guyane" pour en savoir plus sur ce projet qui pouvait paraître un peu fou à l’époque. Même s’ils en étaient à peine à leurs débuts, le France-Guyane en fera sa Une et le buzz est immédiat.

In 2011, they created a Facebook page and will be contacted by the local daily "France-Guyane" to learn more about this project that could seem a little crazy at the time. Even if they were just in their infancy, France-Guyane will make its front pages with this story and the buzz is immediate.

La première variété de bière guyanaise à voir le jour est l’orpailleuse, la bière ambrée. En 2012, la Weïty (bière blanche) et la Blonde feront leurs apparitions. Frédéric et Jannick quittent leurs statuts de salariés à ce moment pour se consacrer à 100% à leur entreprise.

The first variety of Guianese beer to see the day is "l'orpailleuse" (the gold digger), the amber beer. In 2012, the Weïty (white beer) and the Blonde will make their appearances. Frederic and Jannick leave their employee status at this time to devote 100% to their business.

beers-e1454141927916


En 2013, les installations s’agrandissent pour répondre à la demande grandissante. La Blaka (stout noire), la petite dernière de la famille voit le jour en 2014. En 2015, la Blonde a été rebaptisée et s’appelle dorénavant la « Guyanaise ». Ce sera également cette même année que la Weïty remportera la médaille de Bronze au salon de l’agriculture.
Quelques restaurants et épiceries parisiennes distribuent dorénavant les bières de Guyane. On peut s'en procurer notamment à la foire de Paris.

In 2013, the facilities are expanding to meet the growing demand. The Blaka (black stout), the youngest of the family is born in 2014.  In 2015, the Blonde was renamed and is now called "Guyanese". It will also be the same year that Weïty will win the Bronze Medal at the Agricultural Show. Some Parisian restaurants and grocery stores now sell French Guyana beer. It can be obtained in particular at the fair of Paris

carbet-d-accueil

le carbet d'accueil de la brasserie

DSC07761

guyanecollectivites_dsc_00011

DSC07763

 Vous le savez sûrement, la bière est généralement fabriquée à partir d’eau, de malt (céréale germée, principalement de l’orge, parfois additionné d’autres céréales) et de houblon. Frédéric et Jannick envisagent de remplacer une partie du malt par des fruits du pays (banane, dachine, igname, …) pour leurs futures créations. L'aventure n'est donc pas terminée pour la bière guyanaise...

As you probably know, beer is usually made from water, malt (sprouted cereal, mainly barley, sometimes with other cereals) and hops. Frédéric and Jannick plan to replace some of the malt with local fruits (banana, dachine, yam, ...) for their future creations. The adventure is not over for the Guianese beer ...

Quant à moi, je terminerai ce post avec une petite aquarelle inspirée par la Guyane et ses couchers de soleil.

As for me, I will end this post with a small watercolor inspired by French Guyana and its sunsets.

 

JUIN 2019

A bientôt...

See you soon...